(1)

 La radiosonde PTU type "S1" de la société Windsond

Retour : 03- Les principaux types de radiosondes - 

Voir aussi : Les pilotes-sondes - le ballon-pilote - La rawinsonde ou radiovent - 

Description


  Contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, la société suédoise WINSOND, fondée en 2012, ne produit pas uniquement des radiosondes pour mesurer les courants aériens en altitude. Son produit phare de 2015, la S1, peut être une radiosonde complète, mesurant aussi bien la température que l'humidité et, grâce à son récepteur GPS, elle permet de tracer le diagramme des vents en temps réel de l'endroit où elle est lâchée depuis le niveau du sol jusqu'à une altitude pouvant atteindre 9000m, en fonction du ballon qui l'emporte.
Son boîtier peut surprendre car c'est un gobelet à café en polystyrène. Il contient un petit circuit d'environ 4 ou 5 cm de diamètre. L'alimentation est fournie par une toute petite batterie Li-ion rechargeable sur le terrain à l'aide d'un micro-chargeur de la taille d'une clé USB. Compte tenu de la puissance d'émission (100mW max) l'autonomie de 2h avec une batterie de 140mAh s'explique par un rapport cyclique typique de 30 (trames de 200ms toutes les 3s).

La S1 se décline en plusieurs variantes :
- S1B "basic" : elle mesure uniquement la température avec une précision meilleure que 1 degré
- S1H2 "humidity" : son bras porte-capteur permet une mesure de température à 0,3°C près et une mesure d'humidité par capteur capacitif
- S1H3 "extra accuracy humidity" : idem S1H2 mais avec une meilleure précision des mesures
D'autres capteurs comme des détecteurs de nuages ou de turbulence peuvent être connectés sur la sonde.

A cela s'ajoute deux options possibles pour chacun des modèles :
- option "-S" : sans possibilité de récupération
- option "-R" : avec coupe-ficelle pour un largage à l'altitude désirée et petit "couineur" pour faciliter la récupération à l'oreille dans les broussailles, sachant que le système au sol fournit le dernier point décodé.

Cette petite radiosonde est donc délibérement réutilisable indéfiniment mais il est quand même prudent d'en avoir quelques-une de rechange sur le terrain... La malette contenant la station de décodage permet d'ailleurs d'en emporter quatre



Station de réception et de décodage

Référencée GSA-1 elle pèse 5kg et mesure environ 50cm de largeur. Tout est dans la valisette robuste et étanche : tablette pour le décodage, récepteur, antenne 400MHz, bouteille d'hélium (petite...), stock de ballon, stock de radiosondes...
Le type de ballon utilisé dépend de l'altitude souhaitée. SI on se limite à 5000m, ce qui est une altitude suffisante pour la plupart des utilisateurs (aéronautes, parapentistes...) on utilisera une enveloppe de 9g contenant 30 litres d'hélium.
Pour atteindre 9000m un ballon de 17g est requis (60l d'He) ainsi qu'une batterie de 140mAh.

Caractéristiques

Dimensions : non mesurée, mais la longueur est de l'ordre de 14cm tandis que le diamètre du couvercle approche les 7cm
Masse : 12 à 13g selon la batterie utilisée
Fréquence : 400 à 480MHz
Alimentation : batterie Li-ion 75 ou 140mAh
Autonomie : 2h
Modulation : GFSK, trames de 200ms toutes les 1 à 3 secondes
Puissance d'émission : 100mW crête, rapport cyclique de 5 à 30.
Capteurs : T : thermistance - U : capacitif

On trouvera sur le site de WINDSOND des informations supplémentaires.


Photos

 
Récepteur RR2    Récepteur SDR modèle RR1-087 et une sonde S1H2



Modulation

Pas d'enregistrement de la modulation de la S1