(6)

La canne à pêche pour la chasse aux radiosondes
 


Retour : 08- Matériel de réception -

Par Jean, F6HCC, Jean-Paul F6DDV, Joël F0ERP et Michel F6GVH

Voir aussi : Une perche en bâtons de ski - Des griffes d'élagueur fabrication OM par Claude F4UGF - La fronde - L'arc et les flèches -

Il arrive fréquemment d'une radiosonde se perche en haut d'un arbre et refuse d'en descendre. On peut la ramener à la raison, et par conséquent au sol, en coupant le fil qui la retient à son parachute. C'est quand même moins dangereux que de grimper dans l'arbre. Toutefois on se méfiera des lignes électriques proches, surtout celles qui véhiculent des tensions élevées, voir : http://www.sousleslignes-prudence.com/sports.html (lien à copier/coller dans votre navigateur, le site de RTE n'autorisant pas un lien direct, allez savoir pourquoi...)

Réalisation

Une lame de cutter est soudée à l'étain sur un oeillet réaliser en fil de cuivre. La lame peut ainsi être fixé à l'extrémité d'une canne à pêche télescopique facile à transporter.
 
     
   
 le crochet coupant fixé à l'extrémité de la canne      F6HCC et F4EYR et la M2K2 qu'ils viennent de décrocher


La variante de Michel F6GVH

 
     


Quand une seule canne à pêche ne suffit pas

Il suffit d'en mettre deux bout à bout comme le fait ici Jean-Paul F6DDV
 
     


Tirer au lieu de couper

C'est la solution utilisée par Joël, F0ERP. La "queue de cochon" en tige filetée de diamètre M8 fixée au bout de la canne permet d'aggriper la ficelle. Pour améliorer encore l'accrochage, il a soudé quelques coins en acier. Il mui suffit de faire quelques tours avec la canne pour que la ficelle ne glisse plus.